CHANT DE L'ÂME Index du Forum CHANT DE L'ÂME
Se laisser librement aller dans le flux des choses, sans rien saisir ou rejeter .... Nouvelle Conscience - Retour à la Source - I AM
 
    FAQ   Rechercher   Membres   Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   S’enregistrer   Connexion 

Le Roman de la Bible - angle de vision judéo-chrétien -

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHANT DE L'ÂME Index du Forum -> SUR LA ROUTE DU SOI -> SAGESSE ANCIENNE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SoHam
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2011
Messages: 569
Localisation: Ici et là
Féminin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 17 Aoû - 13:10 (2012)    Sujet du message: Le Roman de la Bible - angle de vision judéo-chrétien - Répondre en citant

Citation:
Le Roman de la Bible
- angle de vision judéo-chrétien -
 
  
Peu avant le départ de la mission Appolo 11, l'auteur Jean Sendy publie en 1969 aux éditions R. Laffont, dans la célébrisime collection "les énigmes de l'univers" un ouvrage intitulé : "Ces dieux qui firent le ciel et la terre ; le roman de la Bible". Nous livrons ci-dessous un condensé de ses intuitions. Dopées par la nouvelle ouverture de consience actuelle, elles permettent d'affiner aujourd'hui toujours plus la mécanique divine qui anime l'univers et la grande humilité que nous avons à observer cette magnificence à l'oeuvre : Nous.

D'un angle de vue Maya, ce livre est canalisé et publié en 1969. Soit en JOUR 6 - FLORAISON - de l'inframonde PLANETAIRE. Vision unitaire (non dualiste) mais fermée sur la réalité divine... Néanmoins, ses écrits bouillonnent d'un folle espoir de joie, teinté de sci-fi, typique de la pré-onde galactique en activation et le message central reste la solution pour vivre en paix sur Terre.

La chronologie de Sendy, même si elle est typiquement en mode kronos, s'emboite aussi judicieusement avec la Matrice Calleman et le Ra Material.

Aucune focalisation mentale sur les dates n'est nécessaire. Illusion. Simple repère chronologique du temps kronos. Le Royaume individuel se vit en temps kairos.


 
 
A // Le postulat de l'auteur Jean Sendy : Une mauvaise traduction du mot hébreu Elohim dans les bibles usuelles entraînent une confusion. En effet, Elohim, pour "l'homme d'en haut" est un pluriel. Elohim est le pluriel d'Eloah, le Dieu suprême, donc à comprendre dans le sens "les hommes d'en haut", "les venus du ciel" ou encore "les célestes". La création des 6 jours sur Terre n'est donc plus à mettre au compte de Dieu mais bien de dieux dans l'original hébreu de la Bible.
" Au commencement, les dieux fit le ciel et la terre" Genèse 1-1
Pour notre auteur, le livre de la Génèse, dans l'Ancien Testament, est un récit historique narrant l'arrivée, la mission en 6 phases et le départ d'êtres venus de l'espace.


Un récit a prendre donc au pied de la lettre et dont voici la chronologie :

1 - premier jour :
Les célestes arrivent sur Terre à la fin de la glaciation Wurm III ; c'est à dire autour de - 21 800. Dispertion des nuages opaques conséquences directes de la glaciation. Genèse I - 3 à 5
2 - deuxième jour :

Rétablissement de l'équilibre entre l'eau au sol et l'eau des nuages. Genèse I - 6 à 8
3 - troisième jour :
Les Elohim, installés dans leur zone de travail Eden, travaillent au reconditionnement biologiques de la planète. Genèse I - 9 à 13
4 - quatrième jour :
Etablissement des cartes du ciel à usage des astronomes : bande zodiacales où se situent tous les mouvements apparent du Soleil et des planètes. Genèse I - 14
5 - cinquième jour :
Dans les laboratoires d'Eden, les Elohim retrouvent le matériel génétique de la planète et la repeuplent. Genèse I - 20

6 - sixième jour :
Ce jour se décompose en trois phases :
- phase 1 : pour que l'équilibre biologique aille de soi, les Elohim génèrent toutes les espèces manquantes au tableau, même les plus nuisibles. Genèse I - 24
- phase 2 : premier contact d'un bipède indigène avec un bipède céleste. Genèse I -26
- phase 3 : mise en place sur le mâle humain du réflexe acquis de la paternité et passage du matriarcat au patriarcat. L'"adam" ("homme d'en bas" en hébreu), mâle-femelle devient père-et-mère. Genèse II - 21 à 23
A la fin de ce sixième jour, des bipèdes indigènes sont chassés d'Eden pour avoir étaient informés par un délateur mutant (le "serpent" Lucifer) de l'existence de cette science du bien et du mal. Le projet des Elohim est un échec. Départ estimé des Elohim vers - 8 000. Genese III - 22 à 23
 
B // Chronologie scientifique :

Suite à son postulat, l'auteur apporte des données chronologique scientifique afin d'appuyer son roman.

- 35 000 :
"Apparition" de l'homo-sapiens vers - 35 000. Apparition ? Succéssion ? Evolution ? A ce jour rien n'est encore soutenable. A ce stade l'homme accède à une métaphysique et émerge de l'animalité.
- 22 000 : Prise de conscience certaine de la supériorité de l'homme sur les animaux. Les organes sexuels sont associés à des organes de reproductions. Le rôle du père est reconnue. La grande glaciation approche
- 21 500 : Brusque régressions intellectuelles dûes à un cataclysme majeure
- 20 000 : La géologie confirme la réapparition de la lumière sur Terre.
- 15 000 : Culte à la déesse-mère, le rôle du père a disparu et l'ensemble des communautés humaines sont à l'arrêt.
- 8 000 : Explosion novatrice autour du bassin méditérranéen, retour progressif au patriarcat, invention de l'arc, sélection raisonnée des semences.
- 4 000 : Succéssions des civilisations chinoises, mésopotaniennes, égyptiennes
- 2 000 : Abraham, Loi de Moise
- 500 : civilisations phéniciennes, grecs
0 : JC
+ 1969 : conquête de la Lune par l'homme
 
C // Chronologie astrologique :

Suite à la chronologie scientifique, voici le même postulat; cette fois-ci soutenue par l'auteur, de la précession des équinoxes déterminée dans le Zodiaque. La précession des équinoxes est un glissement du point vernal (le point de départ de chaque année par les astronomes, à l'équinoxe de printemps). Cette précéssion génère des tranches de 2 160 ans observable dans le Zodiaque.

- 21 800 : 1er jour - Capricorne - Arrivée des Elohim
- 19 650 : 2 ème jour -
Sagittaire - Symbole des Elohim et de l'arc d'alliance promi en Genèse IX - 12 à 17
- 17 490 : 3 ème jour - Scorpion
- 15 330 : 4 ème jour - Balançe - Carte du ciel par les Elohim depuis la Terre
- 13 170 : 5 ème jour - Vierge
- 11 010 : 6 ème jour - Lion - Construction supposé du Sphinx en Egypte
- 8 850 : 7 ème jour - Cancer - Départ des Elohim.
- 6 690 : 8 ème jour - Gémaux -
- 4 530 : 9 ème jour - Taureau - En Egypte antique le pharaon adore la divinité Apis-Taureau
- 2 370 : 10 ème jour - Bélier - Un dieu bélier (Chnoum) prend peu à peu de l'importance en Egypte. Lorsque le point vernal est assez engagé dans la constelation du Bélier (autour de - 2 200) ; le prince de Thèbes usurpe la royauté et devient pharaon de la haute et basse Egypte. Il impose son dieu : Amon-bélier. Au même moment, le peuple hébreu voue lui aussi un culte ou le bélier est prédominant. Moise affinera le langage symbolique, en instaurant le veau (fils d'Apis), à rejeter.
- 210 : 11 ème jour - Poissons - Le christianisme prend pour symbole le poisson (l'ancètre chaldéen de l'évêque est Oannès, le dieu-poisson). En y adjoignant le symbole annexe de l'agneau, "fils" du bélier hébreu.
+ 1950 (jusqu'à + 4110) : 12 ème jour - Verseau - Les astrologues babylonniens prophétisaient l'époque du Verseau comme "nouveau paradis terrestre" et celle du retour au source.


  

 
D // Le projet des Elohim :

Le fait de traduire Elohim par " des dieux", n'enlèvent en rien le caractère unique d'une source divine, source d'amour et génératrice de la vie. Les Elohim sont la conséquences de la manifestion du projet divin. Ce sont au même titre que nous des créatures humaines ayant atteint le stade maximale de l'évolution d'une âme ; le stade maximal de vibration de la matière éthérée. A ce titre, ces "célestes" sont capables d'utiliser la force électro-magnétique pour se déplacer de systèmes en systèmes planétaires. Exit les divagations de "vitesse lumière" et autres équations de courbure de temps. Suffisament de témoignages d'âmes nous sont maintenant parvenus pour faire concorder cette définition :
"Les 2 mondes (visible & invisible) sont composés de matière, non seulement animée d'un différent taux de vibration, mais aussi chargée d'un magnétisme différent"

Alors quid du projet ?


Si nous partons du fait que autour de chaque étoiles de l'univers gravitent une planète possédant la vie en son sein ; sur chacune de ces planètes débarquent un jour des "Célestes" tout simplement venu accomplir le dessein de chaque âme arrivée à maturation : encemencer une nouvelle planète et ses bipèdes indigènes, afin que ces derniers, par un long processus de purification, atteignent le stade d'évolution maximale : être des dieux. Ces derniers, réduit à un nombre infime une fois la planète ayant atteint son seuil de vibration ultime ; partent à la conquète d'une nouvelle planète... Le processus serait alors infini...
Si nous revenons à notre planète voici le projet de nos Elohim une nouvelle fois résumé du point de vue de l'auteur.


A la fin de la dernière ére glaciaire, autour de - 21 800, des êtres célestes se matérialisent sur Terre dans la région de l'Irak actuelle. Leur base de départ, véritable Eden, sert à éduquer et purifier les populations indigènes. Des traces de manipulations génétiques sont évidentes. Des femelles indigènes sont fécondées par des Elohim mais d'autres semblent indiquer qu'un mutant (le serpent), au terme du 6 ème jour ; fassent capoter le projet en révèlant à des indigènes d'Eden, la véritable identité et projet des Elohim (cf Genèse III - 4 à 5 - 22).

La révèlation que les Célestes sont de même nature que les indigènes humains et que leur projet était de faire de ce serpent un "dieu" gérant de la planète ; poussent les Elohim à maudire ce "rampant" mutant et par là-même tous les échantillons humains du laboratoire Eden. Les Elohim partis ; le pouvoir est remis aux Géants (aux Néfilîm, aux "tombés", aux "déchus"), descendants bipèdes d'Eden garant du savoir et de la Tradition.

En opposition aux célestes (ou anges pour les chrétiens), ces déchus apportent la lumière aux hommes, ainsi que la tradition chrétienne le propose pour Lucifer et la tradition grecque pour Prométhée, voleur du feu divin. Le chapitre V de la Genèse expose cette généalogie de gérants légitime du savoir des Elohim.


 
Avant de quitter notre planète, les Célestes laissent aux hommes les connaissances nécessaires pour passer de l'économie de chasse et cueillette à l'économie d'agriculture et d'élevage. C'est la transition du paléolithique au néolithique. Les échantillons humains chassés d'Eden se disperssent ensuite le long du 40° paralélle. C'est le temps des Géants et des Rois-surhommes. Les fondateurs des premières civilsations. Ils sont les gérants des connaissances laissés par ces dieux venus du ciel. Nous pouvons suivre leur trace d'est en ouest : Chine, Inde, Mésopotamie, Egypte, peuple Hébreux, Grêce. 

Toutes ces civilisations allignées sous le 40° paralélle : Le Caire, Jérusalem, Téhéran, Kaboul, Delhi, Lhassa, Nankin ... Et toute portent en elles les grandes lignes inchangées du Mythe : Maha Bharata sanscrit, Epopée de Gilgamesh assyrienne, Popol Vuh amérindien, textes chinois et tibétains...

Concernant précisément Jérusalem, celle-ci se situe par 32° de latitude nord, sur une faille qui prend sa source avec le Jourdain puis qui descend vers le sud (via le lac de Tibériade, la mer Morte) jusqu'à la mer Rouge puis continuant sa route vers l'Afrique orientale. Toutes les cités d'El Elyon sont implatées sur cette faille tellurique nord-sud. El Elyon est un adjectif qualificatif, un titre de Elohyim et de Yahouh.

A titre comparatif, voici 2 traductions :
Yahouh tonna des cieux, Elyone fit retentir sa voix : 2 Samuel 22-14
En traduction véritable des Ecritures. D'après La Lettre Chrétienne - Pascal Didier
L`Éternel tonna des cieux, Le Très Haut fit retentir sa voix : 2 Samuel 22-14
En traduction version SEG / Louis Segond, rev 1910 Bible française

Et encore dans la même comparaison :

Je crie à Elohyim Elyone, à El qui agit en ma faveur. : Psaumes 57-3
Je crie au Dieu Très Haut, Au Dieu qui agit en ma faveur. Psaumes 57-3

Toutes pourtant ne vont pas évoluer de la même manière. Celle chinoise, qui s'affirme descendante des "fils du ciel", est détruite par pure ambition humaniste en - 2 000 av JC. La tradition écrite des Elohim est oubliée et la Chine plonge jusqu'en 1912 dans une torpeur totale.

En Inde et en Orient les textes perdurent mais, infestés par des brocanteurs de mythes, ils noient les populations dans le rêve et l'immobilisme.


Seul le peuple hébreux réussit à maintenir et transmettre à la lettre près le mythe retrouvé par Abraham et codifié par Moise. En pleine ére du poisson, les kabbalistes voient alors le moment de " faire quelquechose" et d'installer sur la planète le pouvoir occidental judéo-chrétien, garant du mythe et qui s'affirme héritière des Elohim venus du ciel. Ceci, afin d'édifier sur Terre le paradis terrestre. Cette Eden, dans lequel les élus parmis les hommes apprendraient tout au long de générations étirées sur des millénaires, à devenir l'égaux des Célestes. Ceci afin que notre planète devienne un maillon de la "chaîne" par laquelle est symbolisée la Tradition. Les mages perses avaient déjà annonçaient la bonne nouvelle. Notre évangile chrétien lui, pour l'ére du Poisson.

Cette lignée judéo-chrétienne organisée sur le principe patriarcal a su imposer et soumettre à la planète entière ses loi technologiques, financières et spéculatives. Que se soit avec du matériel humain mystiquement choisi par Moise ou en intégrant dans la Tradition des barbares par le baptème chrétien, ces "élus" seront "un sujet de crainte et de frayeur" pour le restant des terriens

La venue du Christ ou Messie annonce cet ère du Verseau. Cette entrée dans les temps messianique ; celle qui fera de l'homme l'égal des Célestes. La conquète spatiale et de la Lune en particuliers, préfigure pour l'auteur (en 1969, date de parution de cet ouvrage), la découverte de cet arc d'alliance dans la nuée ... (cf Genèse IX - 12 à 17).

Une bien belle intention... Mais quid d'Alliance sur la Lune...


http://www.anatomisk.info/roman-bible.html

_________________
« Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous ? »
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 17 Aoû - 13:10 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHANT DE L'ÂME Index du Forum -> SUR LA ROUTE DU SOI -> SAGESSE ANCIENNE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Template Buble by dav.bo
Traduction par : phpBB-fr.com