CHANT DE L'ÂME Index du Forum CHANT DE L'ÂME
Se laisser librement aller dans le flux des choses, sans rien saisir ou rejeter .... Nouvelle Conscience - Retour à la Source - I AM
 
    FAQ   Rechercher   Membres   Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   S’enregistrer   Connexion 

Les êtres conscients ne seront plus des pions pour le collectif

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHANT DE L'ÂME Index du Forum -> AU COIN DU FEU -> SPIRITUALITE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SoHam
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2011
Messages: 569
Localisation: Ici et là
Féminin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 00:21 (2012)    Sujet du message: Les êtres conscients ne seront plus des pions pour le collectif Répondre en citant

Citation:
SUPRAMENTAL : Les êtres conscients
ne seront plus des pions pour le collectif

  

L'être individualisé sait reconnaître la différence
entre ses besoins réels et son corps de désirs.

   
L'être individualisé est dérangeant, car il n'a pas de compte à rendre,
alors que la plupart des gens respectent les normes et sont conditionnés à les observer comme étant une réalité psychologique et logique et ainsi à tourner en dérision tout ce qui semble exprimer un point de vue divergent et différent du conditionnement social.

Les êtres individualisés ne sont pas victimes pour autant de l'opinion d'autrui qui exerce une pression pour les inciter à rejoindre le troupeau sur l'échiquier de la raison et du bon sens, car, selon le point de vue de la plupart des gens, ces êtres conscients et individualisés sont égarés. L'opinion d'autrui est une prison mentale pour l'être individualisé.

Comme le thème de cette année (2009) est relié au sujet de l'intelligence individualisée face à l'échiquier mondial, ceci laisse entendre que l'être individualisé doit s'amener graduellement à se donner une gestion de son temps afin d'éliminer de sa vie la peur qui crée le stress.

L'échiquier mondial s'applique d'abord et surtout au phénomène du travail. Le travail pour l'homme nouveau, pour la personne individualisée, n'aura plus le même aspect que pour l'homme conditionné aux normes de son environnement.

L'aspect du travail conditionné, répétitif, logique et rationnel crée un voile sur l'esprit de l'homme, qui lui a besoin de liberté, donc d'une gestion de son temps. L'être individualisé sait reconnaître la différence entre ses besoins réels et son corps de désirs.

L'échiquier mondial ou, en d'autres termes, le phénomène psychologique de la survie, garde l'homme prisonnier du temps. L'être individualisé doit reprendre le temps que lui enlève la satisfaction de ses désirs. Le transfert entre la réalité de nos besoins et la satisfaction d'atteindre nos désirs deviendra de plus en plus une question de santé.

L'échiquier représente un champ d'action et un lieu dans le temps. Il représente un aspect de notre vie où il faut manœuvrer avec diplomatie et retenue, mais également avec défensive, à cause des oppositions contradictoires qui s'y manifestent et des luttes qu'on doit effectuer afin d'obtenir ce que l'on désire.

L'échiquier est synonyme de luttes, de combats, d'échecs et de réussites. Mais l'ego désireux n'a pas une gestion de son temps, car les contradictions s'opposent toujours à ses désirs psychologiques sur le terrain. De là, son instabilité et son stress.

En plus de l'échiquier du travail, c'est-à-dire des luttes et des tiraillements qui nous opposent et nous conditionnent à la diplomatie et à la retenue, le stade de la crise psychologique ou de l'implosion occasionné par ce stress grandit sans cesse. Car à son insu, l'être humain se conditionne lui-même à des formes de retenues mentales et émotives qui tôt ou tard le rendront malade, même s'il réussit bien sur l'échiquier.

Tout ce qui crée l'état de défensive, de lutte, de combat, de retenue ou encore d'une certaine forme de respect conditionne l'esprit humain à croire qu'il vit dans cette forme de réalité et que pour survivre, il lui faut savoir manoeuvrer et être patient et stratégique, car il risque beaucoup à chaque fois qu'il joue.

C'est le phénomène de la retenue de l'esprit, voilé par l'ego inconscient, qui subit les effets retardataires et manipulateurs de son âme. C'est l'esprit qui doit être libéré des effets subjectifs de l'âme, de cette énergie astrale qui domine le mental de l'individu.

Tout dans l'expérience de l'humain est voué à l'échiquier, car il naît dans une prison conditionnée. Et c'est par les opinions et les contrariétés extérieures qu'il s'enfonce de plus en plus, au lieu de savoir, de reconnaître et d'apprendre à s'en libérer. Et lorsqu'il meurt, il se retrouve sur des plans où il est encore conditionné et retenu karmiquement, car durant sa vie, il s'est lui-même créé des normes morales à sa propre retenue. Et s'il a su les décoder, il n'a pas eu la volonté de s'en sortir.

L'échiquier représente des surfaces karmiques, des petits carreaux d'expériences à subir, à perdre ou à vaincre, mais où la domination de l'âme, la mémoire de l'âme demeure toujours en puissance, puisque l'être humain n'est pas en relation avec son propre esprit, mais plutôt en position de contrôle face aux événements.

L'ego est strictement psychologique, rationnel et logique, et il ne voit pas les effets karmiques qui se présentent devant lui sur l'échiquier, car il ne considère que la finalité, qui est l'échec ou la réussite de ses désirs, point final. Alors, il est content ou malheureux. Et s'il est malheureux dans le résultat, il s'ajustera...

Il ne considère que sa réussite pour mieux prôner son libre arbitre devant autrui et il devient un parfait pion sur le jeu de la vie, se croyant stratégiquement intelligent devant l'adversité que lui ressert seulement le magnétisme de sa propre subjectivité.

Donc, il est bousculé, dominé et conditionné par le temps de l'échiquier, et il se retrouve, par les effets contraires à ses désirs, sur d'autres carreaux de l'échiquier, où il doit se déplacer en respectant la hiérarchie imposée par les normes du même jeu.

Il reproduit donc encore plus de tension et de stress sur le système nerveux de l'homme, ce qui a pour effet de créer chez lui les facteurs cosmiques de la maladie de l'âme. Alors, c'est par des formes de révolte, allant à des formes de crises aiguës, que ces malaises doivent sortir de son système nerveux, sinon l'ego aura recours à des formes de compensations et de réflexes psychologiques de survie, c'est-à-dire de retenues, au lieu de remonter à la source où son mental est astralisé.

L'être inconscient demeure sur l'échiquier à cause de sa peur, de sa colère et de sa faiblesse. Tant et aussi longtemps que son mental et son émotion contiennent les états d'âme de peur, de colère et de faiblesse, il devra survivre dans le doute psychologique que lui impose les normes de son environnement de vie.

Le jeu consiste à ce que l'échiquier invite chaque pion à prendre sa place. Et ainsi, le jeu commence à tous les niveaux. Les pions ne savent pas qu'ils sont déjà conditionnés aux normes du jeu de l'échiquier. Ce n'est donc qu'une question de temps avant que certains pions soient éliminés et que d'autres se réjouissent de leur victoire sur eux.

Donc, les pions essayeront de dominer l'échiquier, de bouleverser l'échiquier international, social, mondial, familial et ainsi de suite. Toutes les stratégies seront bonnes, en autant que les normes du jeu soient respectées. Peu importe qu'ils perdent ou qu'ils gagnent, en autant que les normes ne soient pas touchées.

Il en est ainsi, car les pions doivent respecter les normes et s'y conditionner. Et par conditionnement, tous les autres pions insisteront pour que les normes soient respectées, sinon le troupeau essayera de ramener sur l'échiquier les pions qui tenteront de s'éloigner des normes karmiques et conditionnelles de cet entendement.

L'ego pion se place sur l'échiquier, il occupe sa place, puis se déplace vers un autre lieu, se positionne à nouveau et, tôt ou tard, il disparaît. Mais s'il gagne, il doit continuer stratégiquement à se déplacer pour se positionner à nouveau.

Notre vie est semblable à ce conditionnement : nous devons respecter et nous soumettre à des normes, sinon nous sommes éliminés par l'opinion d'autrui. Nous devenons dérangeants dans leurs stratégies à eux. Et l'être individualisé sera très dérangeant.

Les normes du jeu sont comme des officiers qui montent la garde. Et elles ne sont que des officiers tant et aussi longtemps que vous jouez. Mais l'être individualisé devient dérangeant, car les officiers ne savent jamais ce qu'il va faire, donc, ils ne savent plus quelles normes lui imposer. Et entre-temps, l'ego matte son âme, c'est-à-dire la mémoire astrale dans sa pensée. Et lorsque l'ego matte de plus en plus sa mémoire, il n'y a plus rien chez l'homme qui les attire vers lui, et ainsi, il reprend sa liberté réelle.

Alors les officiers feront appel à des « cadres supérieurs » pour tenter de raisonner « l'individualiste » afin qu'il redevienne utile au collectif en aidant les autres. C'est ainsi que « l'individualiste », non encore parfaitement intelligent, retombe parfois sur l'échiquier.

Ce n'est que dans le dérangement que le collectif évolue. Mais l'ère du Verseau sera dérangeante, car l'être individualisé, connaissant les nouvelles lois de l'esprit, de son propre esprit intelligencé par l'expérience, ne servira plus jamais de pion au collectif. Il apprendra à ne pas se mêler de ce qui ne le regarde pas.

Il viendra donc un temps particulier dans l'expérience créative de l'être individualisé, où il se créera une place, sa place, avec d'autres êtres intelligents qui eux aussi auront créé leur place. Ce temps particulier est déjà commencé.

Les hommes conscients devront apprendre à travailler ensemble, tandis que l'ego et la personnalité se transmuteront progressivement au fur et à mesure. Les êtres conscients entre eux ne devront pas subir la personnalité ou l'ego de l'autre comme l'homme ancien, mais ils devront savoir, dès le début, que cette transmutation s'effectuera assurément.

Beaucoup d'être avertis qui survivent encore dans l'anonymat se reconnecteront.

L'ego et la personnalité, à ce stade de rencontre, ne seront que temporaires. Et l'intelligence universelle saura faire avec eux. Les êtres qui savent des choses devront oser sortir du placard. Ils devront savoir qu'ils doivent eux-mêmes se sortir du placard et non attendre qu'on leur fasse signe de sortir.

Les hommes inconscients ne sont pas méchants, mais ignorants. Ils sont encore marqués par la peur, le doute, la honte, le rejet et l'incertitude, à cause de l'ego et de la personnalité qui ont été si longtemps dominés par l'âme dans l'involution. Les êtres conscients doivent savoir ceci par vibration, et non attendre ou souffrir de leur ego et de leur personnalité avant de sortir du placard.

Il y a un esprit et un savoir merveilleux dans chaque être conscientisé, et seulement l'ego et la personnalité encore abusés par la mémoire peuvent les retenir sur l'échiquier de la peur et de la faiblesse. Il y a de l'intelligence dans chaque être conscientisé, et peu importe son degré de fusion ou d'intelligence, c'est à l'homme lui-même que revient l'ultime droit de libérer cette énergie qui est sienne.

Il n'y a pas de hiérarchie dans la conscience nouvelle, dans l'avènement supramental, où un ego ou une personnalité devrait être intimidé par le savoir d'un autre, car il n'y a pas d'échiquier supramentalisé, il n'y a que de la conscience qui circule.


http://www.micheldow.ca/pages/les_etres_conscients_ne_seront_plus_des_pions…
Merci01  et

 

_________________
« Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous ? »
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Mar - 00:21 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alchymis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 25 Mar - 23:10 (2012)    Sujet du message: Les êtres conscients ne seront plus des pions pour le collectif Répondre en citant

guirlande coeurs
Revenir en haut
alim
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 26 Mar - 14:24 (2012)    Sujet du message: Les êtres conscients ne seront plus des pions pour le collectif Répondre en citant

Merci01
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:42 (2017)    Sujet du message: Les êtres conscients ne seront plus des pions pour le collectif

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHANT DE L'ÂME Index du Forum -> AU COIN DU FEU -> SPIRITUALITE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Template Buble by dav.bo
Traduction par : phpBB-fr.com