CHANT DE L'ÂME Index du Forum CHANT DE L'ÂME
Se laisser librement aller dans le flux des choses, sans rien saisir ou rejeter .... Nouvelle Conscience - Retour à la Source - I AM
 
    FAQ   Rechercher   Membres   Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés   S’enregistrer   S’enregistrer   Connexion 

Messages pour l'équipe au sol

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHANT DE L'ÂME Index du Forum -> SUR LA ROUTE DU SOI -> DIVERS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SoHam
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2011
Messages: 569
Localisation: Ici et là
Féminin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 17 Nov - 09:04 (2011)    Sujet du message: Messages pour l'équipe au sol Répondre en citant

 
Citation:



Messages pour l'équipe au sol      
     
     
Tous droits réservés. Ce livre PEUT ÊTRE reproduit en partie ou en entier, transmis ou utilisé sous n’importe quelle forme et de n’importe quelle façon – électronique, photographique ou mécanique, incluant la photocopie, l’enregistrement et le téléchargement – par n’importe quel système de stockage d’information, sans la permission écrite de l’éditeur. La seule restriction a trait au texte qui ne doit jamais être modifié de quelque façon et pour quelque raison que ce soit.
     
Titre original anglais :      
Messages for the Ground Crew
     

     
  RÉALITÉS PERSONNELLES

Lorsque viendra le temps pour chacun d’entre vous de vous tenir debout dans votre propre vérité, vous saurez à ce moment-là combien la création d’un nouveau paradigme d'expérience vous tient à cœur. Jusqu'à ce que survienne pareille période de crise, vous ne saurez pas qui vous êtes ni ce que vous êtes. Chacun désire exprimer son plus haut potentiel, être à son meilleur, mais le désir et les faits sont deux réalités entièrement différentes. Par conséquent, les membres de l’équipe au sol qui, jusqu’alors, focalisaient sur ce qui se passe dans le monde doivent maintenant tourner leur attention vers leur royaume personnel.
 
Les quatre Lois universelles telles que présentées dans nos messages furent formulées de manière à répondre aux circonstances planétaires sur lesquelles chacun a focalisé sa conscience. Arrivé à ce stade, il importe que vous compreniez ceci : à l’intérieur de cette conscience collective partagée existe chacune de vos expériences à titre de conscience individuelle. Comparons cela à des bulles de savon. On en voit un amas qui flotte sur l'eau ; il est constitué d’une agglomération de bulles individuelles. Chaque être humain existe à l’intérieur de sa propre bulle. Vous évoluez dans un espace qui contient diverses combinaisons de bulles en interaction. Lorsqu’elles se touchent et selon les échanges d'énergie qui ont lieu, les bulles individuelles acquièrent plus de vie ou en perdent. Voilà de quoi nous traiterons principalement dans ce message: du processus d’échanges.
 
À la base de toute expérience, de toute création manifestée, nous retrouvons la pensée intentionnelle. Il est pratiquement impossible d’expliquer de manière simple comment la pensée intentionnelle procède et mène à une expérience manifestée ; cependant, l’esprit scrutateur distinguera un courant qui part de l'intention et va jusqu’à l’achèvement. Une grande partie de ce qui a été enseigné comme étant une méthode scientifique doit être mis de côté car cette méthode se limite à observer le processus en commençant par la fin pour remonter vers le point de départ. L'intention part d’une pensée qui se concentre sur une fin spécifique sans tenir compte des étapes entre le désir et l’achèvement. C’est l'initiateur de l'intention qui, de par son attitude, facilite ou permet le déroulement « naturel » de ces étapes de réalisation. Si l’on tente de remonter le cours du processus, la piste est souvent brouillée par des effets qui interagissent tel que requis afin de compléter le processus de manifestation. Mais si on observe le processus à partir de son point de création afin de le comprendre, on perçoit le flot d’événements qui l’entourent comme des interactions concertées qui tendent vers l’achèvement du but projeté. La potentialité est le champ d'énergie disponible qui doit être utilisé. D’après ce que les scientifiques connaissent maintenant de l’espace entourant cette planète, on devrait être en mesure de comprendre que la potentialité (l’énergie disponible au processus de création) est limitée seulement par la disponibilité de la conscience à saisir qu’elle est illimitée. Ce qui manque, c’est la compréhension de la manière d’utiliser ce champ d'énergie disponible.
 
Comprenez bien ceci : de même que ce champ d'énergie potentielle apparaît disponible à celui qui contemple « l’espace », cette même énergie potentielle est disponible à l’intérieur de ladite bulle de conscience qui entoure l’individu. Cette bulle est simplement un microcosme, modèle réduit des bulles de conscience environnantes plus grosses constituant la conscience collective. Tout en maintenant leur individualité, ces bulles s’assemblent en combinaisons variées ; elles s’agglomèrent pour former des groupes composites de conscience. La psyché humaine s’octroie la possibilité d’expérimenter simultanément différents groupements de conscience. Combien et jusqu’où ? Ce sont les processus de la pensée, les croyances, les opinions et les attitudes que chacun acquiert et dont il laisse planer l’influence sur son expérience de la conception à la mort qui le détermineront.
 
La capacité de conceptualiser et de comprendre de manière pragmatique le processus créationnel débute avec la réalisation suivante : l'intention sous-tend la pensée originelle, laquelle focalise cette intention pour déclencher le processus créationnel. L'intention naît d’une part de l'interaction des émotions et des sentiments qui répondent à l'environnement immédiat perçu par les sens disponibles et d’autre part, de l'incitation venant de l’aspect « spirituel » de la conscience. C’est ici que le fait de remonter le « courant » de l’intention jusqu’à sa source n’apporte pas la compréhension. Ainsi, il devient nécessaire d'acquérir une plus grande connaissance du processus pour arriver à le comprendre.
 
Chacun de vous est présentement en mode d’expérience ; il y a une raison à cela et et il est important de la saisir. Ici, la logique peut vous enseigner. Il doit bien y avoir une intention, une raison qui justifie que votre conscience soit ici et maintenant en train d’éprouver une expérience de vie sur cette planète. Il devait y avoir une intention derrière le processus d’amener chacun à s’incarner ici. Alors, ne serait-il pas logique d’admettre que cette intention originelle forme la fondation de l'expérience de toute la vie d’une personne ? Bien qu’on ne puisse habituellement se souvenir clairement ou déterminer ce qu’était cette intention originelle, ne serait-ce pas logique de considérer que cette intention sous-jacente continue d’influencer l'expérience de vie ? Elle pourrait alors devenir ce malaise tranquille qui trouble l'être humain alors que ce dernier prend des décisions et pose des gestes qui ne sont pas compatibles avec l’intention d'origine.
 
On peut alors supposer que derrière l’intention personnelle qui sous-tend l’expérience de vie actuelle, il se trouve également d’autres intentions étalées sur une échelle plus vaste et qu’elles affectent l’intention personnelle. En considérant ces possibilités, il devient concevable de voir cette progression d'intentions venir influencer le courant de sa vie. Il est alors possible de comprendre que certaines personnes se déplacent plus facilement dans la vie, à l’intérieur des bulles d’expérience de leur choix, si elles sont bien synchronisées avec le flot d'intentions. Cela explique aussi la motivation qui pousse souvent des gens à prendre les décisions qui créeront un mouvement constant au cours de leur vie apparemment exemplaire. Il s’agit là d’aller dans le sens du courant des intentions qui coule à travers toutes les expériences de la vie. Cela ne veut pas dire que ce flot se reconnaît facilement. Il arrive souvent que des événements catastrophiques se produisent parce qu’ils sont nécessaires à l’individu pour lui permettre de maintenir le cap sur son intention. Quelquefois, mais pas toujours, ces événements seront perçus ultérieurement comme des « bénédictions » même s’ils n’étaient pas reconnus comme tels à l’époque où ils se sont produits. Ce que l’on considère nécessaire à la formation du caractère vise souvent un plus grand but : celui de ramener la personne dans le flot, ce qui lui permet de se synchroniser à nouveau avec l'intention originelle. La personne est alors capable de fonctionner en harmonie avec l'intention et de s’exprimer dans ce courant d’une manière plus équilibrée.
 
Pour la majorité d’entre vous, le mode d'expérience tel que perçu sur votre planète limite votre capacité à vous doter d’une vue d'ensemble des événements actuels. Quand cette vue est limitée encore davantage par la méthode linéaire habituelle (une chose après l’autre) servant à discerner ce qui est considéré comme crédible, vous en venez à une distorsion des choses qui détruit toute capacité de percevoir correctement ce qui se passe. La mauvaise interprétation des médias et l’omission d'informations exactes compliquent la situation encore davantage. C'est à partir de ce point de vue privilégié du dilemme humain que les membres de l’équipe au sol conscients de la vérité peuvent comprendre leurs compagnons humains. Chacun peut se souvenir de l’époque où il était lui-même aussi ignorant et mal informé de ce qui se passait dans le monde.
 
Une fois la distorsion reconnue, il devient alors évident qu'il vous faut développer une vision plus claire de ce qui est « vraiment » vrai afin de commencer à changer la direction des choses qui menacent d’effacer ce que le progrès a influencé et motivé au plan du désir d’une réelle liberté d’évoluer consciemment. Pendant que ces rares personnes s'efforcent d’atteindre et d’informer leurs amis, leurs parents et leurs associés, c'est leur intention même de le faire qui amène les résultats. Leur intention attire vers eux les contacts appropriés et les situations qui permettent ces importants échanges d'information. Les personnes ainsi contactées se font un nouveau tableau de la situation à partir de ce qu’elles sont maintenant en mesure de percevoir et elles comprennent mieux la situation en général.
 
Les contraintes émotives et logiques influencent la compréhension que chacun utilise alors comme base dans l’interprétation de toute information subséquente. Elles agrandissent ou limitent le tableau nouvellement formé. En comprenant qu'une représentation fausse et déformée a été délibérément juxtaposée à la vraie situation afin de la voiler, la décision à savoir quoi faire face à cette révélation prend de l’importance. Il est plus facile de jouer simplement au jeu de l'attente et de regarder ce qui se passe. Mais attention : regarder et observer sont deux activités différentes ! Une personne qui ne fait que regarder ce qui se passe est motivée par la simple curiosité et se tient totalement en retrait ; elle n’a aucune raison intentionnelle de devenir consciente. Une personne qui observe recueille délibérément une connaissance qu’elle utilisera dans un but intentionnel.
 
Pendant que nous encourageons les membres du personnel au sol à cultiver la pratique du mode observateur, il est également important que ces derniers comprennent que ce rôle n’est pas inactif. L’observateur perspicace connaît la pièce qui se déroule et le rôle qu’il y joue ; il sait aussi comment tout cela coïncide avec une information qu’il avait déjà ainsi que l’effet que cela aura sur les plus grands aspects connus de la réalité en cours. Dans les temps à venir, il y aura des occasions de faire des ajouts appropriés aux situations qui changeront complètement le résultat d'un événement complet bien organisé. Tout comme le fait de retirer une cheville d’assemblage cause le bris d'un morceau d’équipement vital, une simple déclaration logique peut changer une attitude, affecter la perspective d’une personne, sa façon d’agir et sa décision d’agir ou non dans une situation donnée. Comme nous l’avons mentionné auparavant, le fait d’accepter une déclaration logique dans un système de croyances donné peut déclencher un réalignement complet du dit système. Un instant de réalisation peut modifier tout le bagage de compréhension de l’individu.
 
L’équipe au sol est essentielle au détournement du plan de manifestation visé par un groupe d'intention négative. Si les membres de l’équipe ne passent pas le mot, la contribution des Terriens à cette partie du casse-tête, ce segment de leur histoire, sera insignifiante. Mais il vous faut voir dans sa perspective réelle ce qui, autrement, pourrait sembler une bien petite contribution au changement d’un très vaste tableau d’intention démoniaque. La majorité des gens sont impliqués dans la création et la perpétuation du dessein visant à tous vous asservir ; consciemment ou inconsciemment, ils contribuent en apportant leur coopération ou leur acquiescement délibéré au plan, et rien d’autre.

Par conséquent, si de nombreux participants à l'établissement d'un nouveau paradigme de vie soutiennent une intention délibérée de faire tout ce qui leur semblera approprié quand l’occasion s’en présentera, cela va neutraliser l’énergie qui alimente le plan de subjugation. Comprenez que ceci est une façon d'équilibrer l’entrée des données. Quelle que soit la contribution de chacun aux changements qu’il est essentiel de faire, elle s’ajoute aux expériences requises pour mener ce scénario à sa dernière tombée de rideau. Une proportion des humains doit acquérir la sagesse nécessaire pour passer au travers de la situation actuelle. Il est essentiel de reconnaître et de comprendre ce qui est planifié, mais il est également fondamental au succès que vous gardiez le focus sur le résultat désiré plutôt que sur la situation actuelle ou sur ce qu’elle pourrait devenir si vous n’en changez pas le cours.
 
La partie adverse essaie de vous faire croire par tous les moyens possibles que vous êtes incapables de changer le mouvement vous menant vers l’esclavage. C’est une de leurs grandes tromperies. Il est impératif que vous, membres du personnel au sol, vous rendiez compte que la conscience éveillée à elle-même n'est pas impuissante quand elle comprend la manière d’opérer des Lois universelles. C'est la raison pour laquelle cette connaissance a été délibérément contenue et cachée sous des couches de tromperie durant des générations étalées sur des milliers d'années. De plus, ceux qui comprennent intuitivement comment appliquer les Lois perdent cette capacité en raison du lavage de cerveau qu’ils subissent dans leur milieu. Les parents et autres personnes d’influence détruisent littéralement cette capacité qu’ils ont parce qu’elle va à l’encontre de ce qu'ils croient être vrai. C’est donc l’humanité elle-même qui perpétue le plan.
 
Pour ceux qui résonnent avec cette cause, cette mission, il est fondamental qu’ils comprennent que, pour le moment, le courant va dans la direction de la réussite du plan de mise en esclavage. Il est vital que l'intention de modifier ce plan provoque le renversement du flot qui coule dans cette direction-là. Vous devez littéralement forcer ce flot à sortir de son lit actuel pour aller dans une autre direction, vers la création du nouveau paradigme d'expérience pour toute la vie sur cette planète. À la base de ce changement, nous retrouvons l'intention de le faire. Tout pouvoir est motivé et stimulé par l’intention. Une personne peut « essayer » de faire quelque chose, mais à moins qu'elle n’ait l'intention de le faire, rien ne se passera. Elle peut tenter de soulever un poids, mais seule l’intention lui permettra de réussir.
 
Donc, c'est un personnel au sol animé d’une réelle intention qui forcera l'énergie à se tourner vers ce qu'il entend vraiment
« Nager dans le sens du courant » est la ligne de moindre résistance. Forcer le courant d'expérience à changer de direction entraînera nécessairement une période de chaos dans le courant actuel établi, durant laquelle il y aura de la confusion dans le mouvement aqueux. Vous devrez être nombreux à tenir fermement l'intention à l’intérieur de votre conscience afin qu'elle puisse changer le cours des choses. Il n'est pas nécessaire que le retournement du flot soit de 180 degrés au début ; une diversion du but originel suffira. Cependant, vous devrez viser les 180 degrés comme but à atteindre ; sinon, une perte de concentration pourrait signifier un retournement du flot vers sa destination antérieure. C’est ce qui s’est produit dans le passé alors que certaines générations avaient réussi à accomplir des changements. Cependant, ces gens n’avaient pas les moyens technologiques leur permettant de communiquer et de partager avec un grand nombre d’une part, et la Terre n’était pas si densément peuplée d’autre part. Cela vous offre un degré d'anonymat vraiment avantageux au regard de votre objectif. Il n'y a pas de meilleur moment pour l'utiliser au profit d’un bénéfice supérieur.
 
Les voisins galactiques observent avec beaucoup plus d’attention qu’avant les événements qui se produisent sur Terre. Les signes ne présagent rien de bon pour l’humanité car ceux qui ont de sombres intentions resserrent rapidement le noeud coulant dans lequel ils vous ont piégés. Durant ce temps, les endormis fidèles continuent de rêver en toute quiétude que leur sécurité et leurs meilleurs intérêts sont bien gardés. Les dominos commencent à tomber, un par un, selon une lente progression. Ceux qui sont conscients du dilemme regardent et observent dans l'attente de petites poussées intuitives qui les guideront vers l’action appropriée au bon moment. Bien que cela soit difficile à faire, il est correct d’agir ainsi. Les trois livres de la série circulent plus lentement et, dans bien des cas, l’intérêt qu’ils suscitaient a glissé vers l’arrière plan de bien des vies. Cependant, cela ne nie pas leur futur rôle dans la conscience de tous ceux qui les ont lus au complet ou en partie. N’oubliez pas que les chances extraordinaires qui semblent sourire à l'opposition sont présentées via les rapports médiatiques préparés avec soin, d’après leur point de vue et selon ce que l'humanité est sensée croire. En d'autres termes, affirmer une chose ne la rend pas nécessairement vraie. Les observateurs éveillés et conscients sont les éléments fondamentaux dans l’établissement d’une fondation d’un nouveau paradigme.
 
C’est une attitude très difficile à maintenir que d’observer sans avaler la désinformation et l’information travestie présentées.

Il est très important de savoir différencier entre « leur histoire » et « notre histoire ». La leur est graphiquement peinte et formulée en termes émotifs pendant que la nôtre est basée sur une coordination avec le flot de la Création, celui-là même qui amène en existence les univers, les galaxies, les systèmes solaires, les planètes et plus important que tout : la conscience. La conscience a pour but l’expansion de la sagesse par l’expérience de la connaissance à ce niveau plus élevé. La création d’une conscience éveillée est possible seulement à travers le processus expansif de la pensée créatrice qui se concentre pour amplifier la source d'énergie d’origine. Puisqu’il est assez apparent que le but de la partie adverse est d’arrêter et de supprimer ce flot d'expansion de la conscience, cette partie est donc en conflit avec la Création dans son ensemble. Par conséquent, il apparaît bien évident qu’il vous faut choisir avec soin avec qui vous voulez être associés et de quel côté vous voulez vous retrouver dans cette collision des volontés qui s’en vient.
 
Si ce message ne contient rien de nouveau comparé à ceux que vous avez déjà reçus, il sert à faire ressortir les lignes de démarcation déjà de plus en plus nettes. Pourtant, le moment de choisir votre côté de la ligne n’est pas encore arrivé. Il vous faut encore observer et vous convaincre de l'authenticité de ces messages. Vous avez besoin d’absorber leur intention. Vous devez peut-être aussi vous familiariser avec les Lois universelles en les appliquant à la vie quotidienne jusqu’à être intimement convaincus qu’en effet, elles fonctionnent en coordination avec l’intention focalisée et comme support de cette intention. Si elles fonctionnent dans le cadre des réalités personnelles, alors vous entreverrez la possibilité de leur utilisation dans le cadre d’un mouvement coordonné dans le but de changer des réalités plus grandes et plus complexes. Soyez très clairs là-dessus ; c’est nécessaire. Souvenez-vous : la réalité dont cette planète fait l’expérience en ce moment est en place parce que l’humanité y a consenti. Le fait d’accepter de ne pas être en désaccord avec ce qui est présenté comme réalité ne peut pas créer cette réalité, mais cela l’autorise tout de même.
 
Comment une population humaine aussi nombreuse que celle qui vit actuellement sur cette planète peut-elle en venir un jour à un accord en vue de changer son expérience ? Il n'est pas nécessaire qu’il y ait un accord formel esquissant spécifiquement l’idéal désiré, seulement un accord au niveau d’un désir de changer, de mettre fin à l’expérience en cours. Ce simple accord pousserait à lui seul l'expérience actuelle à changer, à se désagréger, littéralement. L'humanité n'était pas censée se développer selon un modèle unique. Elle devait changer et se transformer à mesure que chaque conscience individuelle allait poursuivre son évolution, provoquant du même coup un échange coordonné d'attributs positifs. Le flot de la Création mène vers l’expansion de conscience. Ceux qui créent pour eux-mêmes et pour d’autres une trajectoire non coordonnée avec ce flot se voient offrir des occasions de comprendre et de changer ; cependant, s’ils les ignorent, ils se retrouveront finalement séparés du reste. La totalité ne peut pas être sacrifiée à une expérience aberrante si cette dernière devait devenir à ce point prolifique.
 
La conscience humaine n'a pas été créée pour être docile et soumise. Aussi fragile que soit l'étincelle de vie, elle est aussi tenace ; sinon, elle n'aurait pu survivre jusqu’à aujourd’hui. Planifier d’amener la conscience humaine sous contrôle en la forçant à inverser ses tendances naturelles pour se transformer en esclave soumis est une tâche formidable, en particulier si l’on considère le degré de liberté et d’intelligence déjà atteint. Par conséquent, ceux qui considèrent que leurs compagnons humains sont une forme de vie inférieure et qui se sont passé la tâche d'une génération à l’autre ont démontré une étonnante puissance. Mais pendant ce temps, les humains ont continué d’évoluer et ne leur ont pas rendu la chose facile. Quand on considère la somme d’influence qui a été focalisée sur la conscience humaine et le taux de succès plutôt bas de l’entreprise, il devient clair que la seule carte qui leur reste en main est l’application d’une force brutale, après avoir réduit la population de la planète jusqu’à un nombre d’habitants contrôlable. Ils doivent accomplir cela le plus anonymement possible de peur que les masses endormies ne se réveillent et se révoltent trop vite.
 
Pour ceux qui connaissent les faits, notre discours visant à les encourager peut paraître pitoyablement faible. Mais si ce que nous avons expliqué est correctement mis en pratique, cet enseignement sera plus que suffisant pour accomplir le travail. L’intention focalisée liée à la compréhension, c’est en effet le pouvoir.
 
À mesure que l'image holographique se focalise davantage, elle devient plus claire et cela permet de mieux voir ce qui se passe. Ainsi, les événements et les situations paraissent changer et s’ajuster en de nouvelles phases de développement. Ces phases deviendront des formes d'expérience pour la population humaine sur Terre. Il est évident que le système actuel est en train de se désagréger. Comme nous l’avons dit auparavant, quelque chose de différent ne peut pas entrer en existence pendant que le modèle dominant est encore fermement en place. Donc, il faut s’attendre à vivre une période de chaos pendant que le très tenace système actuel s’écroule. Les questions qui pèsent dans la balance sont les suivantes : quelle sera la nature du modèle qui se dégagera du chaos pour remplacer la présente structure d'expérience ? Est-ce que le nouveau modèle favorisera le progrès de l'humanité déjà réalisé ou va t-il le renverser ou encore l’oblitérer pour ramener la population à un état qui exigera une autre longue voie d'apprentissage ?
 
Bien des groupes se sont organisés autour d'un véritable désir d'améliorer le sort de l'humanité. Considérant ces intentions comme des facteurs de contribution, la possibilité que ces différents groupes fournissent leur part de mouvement pour permettre le genre de changement visé est certainement très réelle. Par contre, les gens étant enclins au préjugé envers leurs propres opinions, il leur est difficile de déterminer et d’apprécier l'intention de groupes qui approchent la même intention, mais sous un autre angle. Percevant ces différences, ils dépensent donc beaucoup d'énergie à se présenter comme étant ceux qui ont raison alors que les autres ont supposément tort. Cette énergie aurait avantage à être focalisée sur l'intention centrale d'invoquer un saut quantique dans la conscience humaine en permettant à d’autres d'exprimer leur intention de la manière qui leur semble approprié. C'est l'intention qui importe. Bien qu’au sein de ces groupes on retrouve souvent des individus qui se perdent dans un comportement centré sur l’ego, cet aspect n'enlève rien à l’intention. Ce sont des questions personnelles qui ne regardent que ces individus. Il est important que notre personnel au sol applique et pratique diligemment la Loi du laisser-être. À travers l’appréciation de l'intention qui est au coeur de tous les groupes bien intentionnés, une grande quantité d'énergie peut être récupérée et recentrée vers le but partagé si chacun veut bien se souvenir que tous sont des « humains en devenir » et qu’il invite des bénédictions sur eux par la prière « aidez-les à devenir ».
 
C'est une attitude très humaine que de désirer un accord qui garantisse la sécurité. Mais avec les énergies chaotiques actuellement relâchées, les sensations de sécurité seront une denrée rare. Tel que mentionné dans le dernier message, vous trouverez pareille sécurité très probablement en compagnie d'amis qui pensent comme vous, à condition que l'attention porte sur l'intention d'améliorer l'expérience humaine. Vous observerez des exemples de chaos ; mais l'intention d’une expérience humaine en expansion doit toujours être tenue au premier rang de toutes discussions et, plus important, dans la pensée de chaque individu. C'est une tâche assignée difficile et elle deviendra de plus en plus difficile. Chacun doit se rappeler à lui-même, aussi bien qu’à ses amis, qu’une réalité désirée doit être d’abord projetée et maintenue fermement en tant qu’intention avant de pouvoir l’observer à titre de réalité manifestée. Il ne faut pas percevoir la situation générale comme une guerre entre ennemis, mais plutôt comprendre que c'est une occasion d'apprendre à reconnaître et à appliquer les Lois universelles.
 
Si elle veut se lancer dans une nouvelle ère d'expériences, l’humanité doit se préparer aux circonstances que cela va entraîner. Elle doit gagner le droit de faire l’expérience de l'aventure. En appliquant les Lois universelles pour obtenir ce qu’elle désire si ardemment, l'humanité doit faire en sorte que sa connaissance la mène à la sagesse et elle doit se préparer à expérimenter avec succès ce qu'elle a longtemps désiré. Elle doit mettre de côté ses ordres du jour personnels et placer au premier rang de ses priorités « le plus élevé et le meilleur pour la race humaine dans son ensemble ». Ce processus permettra à l'intégrité, à l’éthique, aux valeurs sociales et aux principes moraux de faire à nouveau partie de l'expérience au complet. Comme tout le reste dans la totalité d'une nouvelle expérience, ces qualités et valeurs seront indubitablement différentes de ce qui est rigidement tenu comme étant correct dans la myriade d'opinions culturellement biaisées d'aujourd'hui. Elles seront le résultat de l’amalgame d’une collection d'intentions d'expériences faites « pour le plus grand bien de tous » et non pas le résultat d’une intention de base de laquelle se dégagerait une nouvelle expérience en tant que résultat final. Il est important de garder le cheval devant la charrette.
 
Il est important de noter que l'image holographique des événements planétaires actuels est en mouvement. Par manque d'une meilleure façon de la décrire, disons qu’elle change continuellement. On suppose que tout est connu de ce scénario aux « niveaux élevés de compréhension » ; mais ce n'est pas tout à fait vrai. Certaines généralités sont connues, mais c’est plutôt l'humanité qui occupe le siège du conducteur en ce qui a trait aux détails exacts. Une grande confusion règne autour des termes « temps séquentiel » tel qu’éprouvé en réalité tridimensionnelle et ce qu’on pense être « une absence de temps ou un temps simultané » du point de vue holographique. Le point central de la transformation nécessaire se situe au niveau de la conscience humaine ; c’est là que le changement doit se produire. Il est important de le souligner. Les humains doivent être capables d'accepter la responsabilité de créer leur propre conversion d’expérience, passant de l’état de victime à l’acceptation du risque de la responsabilité personnelle et de groupe, le tout menant à la citoyenneté galactique. En d'autres termes, ils doivent être disposés à « devenir », c’est-à-dire à atteindre leur plus grande expression, alimentés par la force de leur propre désir et de leur intention. Chacun doit déclarer qu’il a appris tout ce qu’il pouvait de la position de la victime (quelqu'un d’autre est responsable pour moi et doit me sauver de moi-même) et qu’il est prêt à changer son attitude face au risque et à la responsabilité. Comme on dit : « Qui ne risque rien n’a rien. »
 
Alors que les énergies commencent à se transformer plus rapidement, la confusion prend de l’ampleur. Tel que mentionné précédemment, il est crucial d’endosser le rôle d’observateur. Ce ne doit pas être un mode de démission, d'abandon et d’abdication de l’intention d’être actif dans le mode créatif, mais un mode actif. L’avenir du genre humain est à un carrefour en ce moment de votre histoire séquentielle. Il y a le libre arbitre et il y a la destinée projetée. Avant d'entrer dans cette expérience de vie, vous avez donné votre consentement au regard de certains buts à réaliser. Cependant, la réalisation de ces buts est laissée à la discrétion de chacun. Tous sont incités par le biais de sensations et de circonstances à accomplir autant de ces objectifs que possible, de manières les plus complètes possible. Sachant cela, chacun doit regarder son expérience de vie actuelle et essayer de se situer dans le scénario plus vaste qui l’entoure. Il est important que chacun réfléchisse à ce que peut être sa contribution prévue au tableau actuel et si oui ou non il a un rôle à jouer pour s'assurer que le genre humain et cette planète survivent relativement intègres.
 
On retrouve enfoui à l’intérieur de la conscience individuelle le désir de maintenir l'intégrité de l'humanité tout entière. Les animaux savent qu'ils doivent se reproduire pour assurer leur présence sur la planète. Les humains savent qu’il est important non seulement de se reproduire mais aussi d’éduquer la génération suivante à se servir de sa plus grande intelligence afin de maintenir le progrès du genre humain au niveau de la conscience, cette dernière tendant vers une expérience plus complète de l'occasion d’expérimenter la vie physique. Malheureusement, cette plus grande intelligence de l'humanité est influençable. C’est ainsi que la situation actuelle en vint à s’installer. Elle se poursuivra si le genre humain ne choisit pas faire les changements nécessaires. Le nombre d'humains – vous utilisez le terme « les gens » – qui souffrent et qui ont peur, leur corps en terrible besoin de nourriture et d’eau, dépasse pratiquement votre capacité de comprendre. Leurs appels de détresse pour être dégagés de la situation résonnent jusqu’aux cieux. Cela ne tombe pas dans l’oreille de sourds. Pourtant, la Loi universelle sur laquelle repose la stabilité de la Création n'autorise pas une intervention directe par des êtres qui viennent d’ailleurs.
 
Cela ne veut pas dire que certains de ces êtres n'interfèrent pas dans les affaires des autres ; mais pareille intervention entre en conflit avec les Lois universelles. Certains chefs d’État se mêlent des affaires d'autres pays et influencent le cours des choses à leurs propres fins ; il en va de même avec des représentants d’autres planètes. Chacun est responsable de son expérience de vie individuelle. C’est l’assemblage composite de ces expériences individuelles qui donne le ton aux expériences du groupe qui évolue dans des sphères d’influence de plus en plus larges. Quand des individus ou des groupes franchissent ces lignes pour interférer dans les résultats des intentions que d'autres avaient choisies, les membres de ces groupes importunés font l’expérience du chaos et cela se traduit par la famine, la maladie, la douleur, la confusion et la peur.
 
Le plan de la Création est conçu de manière à permettre à la conscience d’acquérir de la sagesse par le biais de l'expérience de la diversité dans l’unité. L'humanité est un exemple d'unité. Les différences culturelles et physiques sont des exemples de diversité dans cette unité. La conscience est une unité qui porte en elle tous les niveaux et toutes les expressions de conscience qu’il lui est possible d’expérimenter via ses nombreux récipients individuels. Il est arrogant de présumer que l’actuelle expérience de conscience dans un corps humain soit l'expérience ultime. C'est une tentative de limiter une Création pourtant conçue pour se poursuivre à jamais. L’humanité restreint sa propre expérience lorsqu’elle entretient à ce niveau ce genre de pensée limitée. Cela revient à courir après sa queue jusqu'au moment où l’épuisement ou l'extinction mettent fin à l’épisode. Heureusement, de plus en plus de « récipients humains de conscience » ressentent l'épuisement que produit le fait de courir sans fin après des promesses vides.
 
Ces unités de conscience commencent à s’ouvrir à la possibilité qu'il y ait d'autres critères disponibles à prendre en compte pour arriver à créer un nouveau paradigme d'expérience humaine avant que le flot d'événements orchestrés ne mène à la destruction de la vie sur cette planète. Elles s’ouvrent aussi à la possibilité que si des humains interfèrent dans l'expérience de vie d'autres humains et la perturbent, il se pourrait que la même chose se passe dans de plus grandes sphères d'influence sur cette planète et ailleurs. Elles sont stupéfaites à la pensée que l'expérience de la vie individuelle et collective soit manipulée à des fins rapaces à des niveaux de grande influence dans un effort coordonné qui est contraire au Plan des Créateurs. Toutefois, cette possibilité une fois acceptée, les morceaux du puzzle commencent à s’ajuster en une compréhension continue de la vérité.
 
Cela nous amène à parler d’une période qui est à vos portes.
 
La première considération a trait à l’aide. Y a-t-il de l’aide ? Si oui, comment l’obtient-on ? Depuis des temps immémoriaux, les Terriens ont été entraînés dans des situations qui semblaient impossibles. Ils ont cherché de
l’aide et leur façon de faire fut d’apaiser les « dieux ». Ainsi, (avec de l’aide) ils ont conçu un « Dieu » qui, s’il était apaisé, allait les secourir ou non, selon son humeur capricieuse. En gros, « Il » était la cause de tout ce qui arrivait de bon et de mauvais, suivant ses humeurs. Poursuivant la ligne de raisonnement comme quoi Dieu pouvait être à la fois tout à fait bon et tout à fait méchant, et être digne d’adoration, on ajouta un compétiteur mauvais au tableau. Cela les amena au raisonnement suivant qui stipulait que si Dieu ne fournissait pas le bon dans chaque vie, c’était parce que le bon était requis pour recevoir le bon. Cependant, si l’on regarde le tableau des d'événements actuels, on voit que ceux qui paraissent mauvais continuent pourtant à prospérer ; on explique cela en disant que leur supposé paiement pour ce comportement mauvais ou démoniaque se fera après la mort.
 
Alors, comment une personne résout-elle ce cercle vicieux et répond-elle à la question, à savoir si l’aide existe ou non ? L’esprit investigateur trouvera la réponse à un niveau très profond qui dépasse celui de la conscience individuelle en charge de son expérience de vie. Sous-tendant toute création, il y a une fondation qu’on pourrait appeler « les bras éternels ». Cette fondation passe inaperçue mais elle est implacablement présente, ou la création n’aurait tout simplement pas pu prendre place ni continuer à se déployer et à faire l’expérience d’elle-même. Sous tout cela, il y a des Lois qui se sont appliquées, s’appliquent et s’appliqueront à l’infini. Connaître ces Lois et apprendre à les appliquer individuellement et collectivement, voilà ce qui permettra la création de la nouvelle Terre et une nouvelle compréhension du « ciel ».
 
Comme en toutes choses, il faut commencer par le commencement. Les Lois, telles qu’expliquées dans le Manuel pour le Nouveau Paradigme et les deux volumes subséquents, se définissent brièvement comme suit :
 
1. La Loi de l'attraction :
les semblables s’attirent.
2. La Loi de l'intention délibérée :
ce qui est projeté et maintenu résolument dans la pensée, le mot et l'action, se manifeste.
3. La Loi du laisser-être :
permettre à ce qui est projeté de se manifester en utilisant le mode de l'observateur qui permet d’être éveillé et conscient tout en maintenant sa concentration sur le but visé sans toutefois être rigide en ce qui a trait au résultat. (Permettre à la pensée de penser !)
La Loi de l’équilibre : appliquer les trois premières Lois et concentrer sur le moment présent.
C’est dans la capacité de comprendre, d’accepter et d’appliquer ces Lois que réside le concept de l'expérience future du genre humain.
 
Les Lois de l'univers autorisent ceux qui s’aident eux-mêmes à être aidés. La conscience de la victime est habitée par le besoin d'être secourue et c’est un piège parce que ce besoin ne permet pas de s’extirper de la situation en changeant son attitude et ses actions. Son chant des sirènes garde le genre humain dans le panier de crabes où chacun qui tente d’en sortir se fait ramener à l’intérieur du panier. L'aide est proche. Tout ce qu’il est possible d’offrir en accord avec le changement de conscience dans les systèmes de croyances du collectif humain est offert.

Comment le savez-vous ? Il y a ceux qui risquent leur vie et dans certains cas, qui donnent leur vie pour révéler les actions et les plans de ceux qui ont l’intention de limiter l’expérience humaine. Il y en a plusieurs qui reçoivent de l’information et qui la font circuler parmi la population. Ces apports contiennent beaucoup de leçons au département du discernement. De plus, les agroglyphes servent des buts multiples. Voyez-les comme la participation d’une énergie équilibrante qui vise à garder la Terre en fonctionnement aussi normal que possible aussi bien que comme des messages à l’intention des Terriens qui ont besoin d’être réassurés que l'aide est là, prête à servir. Les endroits où ces cercles apparaissent se multiplient. Mais certains empêchent la publication des rapports sur ce phénomène car ceux qui planifient de freiner la diversité dans l’expression humaine ne veulent pas voir circuler davantage de messages d’encouragement.
 
Il est impératif que le désir d’une diversité d'expression soit tenu fermement et prioritairement dans la conscience d'autant de personnes que possible. Les Lois sont dignes de vénération. Il est donc important pour les humains de lâcher prise sur leur besoin de personnifier des dieux. C’est à ce moment-là seulement que la conscience jouira d’une réelle liberté d’évoluer qui la mènera jusqu’à la sagesse.
 
C’est à vivre son expérience journalière que chaque personne en vient à réaliser qu’il doit y avoir « plus que ça » à l'expérience humaine. Nombre de gens ne dépassent jamais ce point. D’autres partent à la recherche de cet insaisissable « plus ». Un labyrinthe de concepts les attend, concepts qu’ils devront trier, espérant toujours y trouver « la » réponse. Quelques rares personnes trouvent plutôt une aventure étonnante, une idée ou une pensée menant à une autre, suivie par une autre et encore une autre. De cette manière, un composite de morceaux de casse-tête imbriqués commence à former une image partielle (compréhension). L'intrigue du processus devient fascinante et mène le chercheur à la réalisation que sa véritable identité est cachée au coeur du processus comme tel. Chaque individu n'est pas un être isolé qui fait l’expérience d’un processus ; il est le processus de vie qui fait l’expérience de lui-même en tant que processus.
 
Le processus de l'évolution (en fait, un recouvrement des mémoires) est l'expérience du changement. Autrement dit, ce sont les changements qui se passent dans la conscience qui constituent le processus. Peu importe ce qui semble se passer, les expériences et les circonstances extérieures ne font que refléter les changements dans la capacité d’une personne à percevoir par le biais des changements dans la conscience. La conscience peut être considérée comme « l’esprit dans sa plénitude », à ne pas confondre avec le QI, la capacité cérébrale, ou une perception aiguisée des cinq sens. La recherche actuelle indique maintenant ce que les enseignements ésotériques, ancients et actuels, avaient déjà affirmé quant à la différence entre ce qu’est le véritable esprit versus les fonctions du cerveau.



En termes simples, nous empruntons du Créateur l’esprit que nous utilisons. Cela explique la déclaration souvent répétée que nous utilisons seulement 10 % de notre capacité cérébrale. En réalité, nous n’accédons qu’à 10 % de l'esprit du Créateur, de l’esprit créatif mis à notre disposition – si seulement nous savions comment y accéder. La méthodologie pour y arriver a été délibérément gardée cachée et rendue disponible seulement à ceux qui l'ont suffisamment désirée pour trouver les gardiens de cette connaissance et faire ce qu’il était nécessaire de faire pour recevoir cette information.

Injuste ? Pas nécessairement ! C’est un tel trésor ; on doit s’adonner à sa recherche avec beaucoup de sincérité. Il faut chercher et suivre les indices indiquant où le trésor se trouve. Le discernement – leçon majeure – doit être pratiqué avec zèle. Comme dans un labyrinthe, il faut savoir abandonner les faux corridors et poursuivre la recherche. Il faut découvrir les indices et les suivre diligemment.
 
La bonne nouvelle, c’est que l'information devient aujourd’hui disponible sans avoir à adhérer à des sociétés secrètes ; cependant, cette quête doit alors être entreprise sans le support et la guidance d'un maître, authentique ou non. Chaque sentier menant à l'achèvement de l'expérience humaine est particulier à chacun. Par conséquent, l'expérience de groupe ne garantissait pas le succès à l’époque et elle ne le garantit pas maintenant. Cependant, c'est la somme des accomplissements de nombreux individus qui mène à un grand changement. Il est également vrai qu’un non-accomplissement collectif mène aussi au changement. C'est pourquoi l'humanité se trouve maintenant en position si désastreuse. Une question logique s’impose donc : si ça n’a pas marché jusqu’à maintenant, pourquoi les humains investissent-ils encore leur foi dans des institutions et des rituels qui les ont gardés englués ? Peu importe combien de fois vous avez affirmé « ça marche » ou « ça va marcher », le changement n’est pas venu. On dit que la famille humaine évolue. Cependant, le fait que la technologie ait progressé ne fait pas de cette assertion une affirmation vraie. En effet, si l'humanité évoluait, nous verrions reculer la pauvreté, la guerre, le crime, l’abus, etc., de l'expérience humaine. Les humains qui ont tout au plan matériel ne trouveraient pas leur expérience de vie décevante et vide.

La poursuite de l'expérience humaine actuelle n’apportera rien d’autre que ce qu’elle apporte déjà à l'humanité ; c’est la logique qui le dit. En fait, l'humanité est à la veille de faire l’expérience d’une descente des chutes Niagara dans un baril. Tel qu’expliqué auparavant dans ce matériel, de multiples cycles de grande envergure tirent simultanément à leur fin. Selon l’expression populaire, voilà deux nouvelles pour vous : une bonne et une mauvaise. Ceux qui « ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre » célébreront la bonne nouvelle car enfin, l’occasion est là d’amener le cyle de l'expérience humaine à son terme. Ceux qui choisissent de ne pas entendre ou de ne pas voir auront le privilège de la mauvaise nouvelle, celle d'être autorisés à tout recommencer. Être laissé derrière n'est pas une expérience heureuse. Ceux qui complèteront l’expérience ne seront pas choisis, ils choisiront d'être choisis ! Est-ce auprès des institutions traditionnelles des sciences ou des religions que vous apprendrez ce que vous avez besoin de savoir ? Non, pas dans leurs présentes formes en tout cas. Cela ne veut pas dire qu’il leur est impossible de changer leur manière de maintenir à tout prix leurs croyances dogmatiques actuelles.

Mais attendre, histoire de vérifier si elles peuvent changer, est-il un risque que vous pouvez vous permettre de courir ? Voilà la question. Si l’entourage duquel vous tirez l’enseignement et l’information ne vous offre rien de neuf, nous vous suggérons que vous, au moins, commenciez à suppléer à son enseignement en cherchant ailleurs et en examinant du matériel qui présente un contenu nouveau et menant vers l’ouverture.

Cela n'inclut pas l'information disponible qui se focalise sur le dénigrement systématique de la religion et de la science. Ce n'est pas une manière constructive de faire usage de votre attention. Observer certaines insuffisances dans les enseignements et les informations rendus disponibles par ces institutions est une chose, mais l’attention devrait porter sur l’établissement d’une ouverture vers le changement d'attitude et l'introduction de nouvelles idées et processus de pensée. L'histoire de l'expérience humaine a été délibérément obscurcie et déformée. Cela ne veut pas dire que les professeurs ne sont pas sincères ou qu'ils ne croient pas en ce qu'ils enseignent. On peut tirer de la vérité du composite de l’information « nouvelle » actuellement disponible, mais elle est éparpillée parmi de multiples publications et auteurs. Ce qui importe le plus, c’est la recherche du but réel de l'expérience humaine dans son ensemble.

Pourquoi êtes-vous ici ? Qu’est-ce qui n’est pas encore fait mais que vous devez faire dans le peu de temps qu’il vous reste avant la fin des cycles ? Les rouages du cosmos ne feront pas de pause, même un instant, afin de permettre à des individus de combler leur retard. C'est maintenant ou presque jamais le moment d’avancer ou de mourir dans l’histoire cosmique.

Ce message traduit-il une urgence ? En effet ! Rester au point mort ou reculer sont deux modes dangereux à adopter. Est-ce que Jésus ou un autre saint le fera pour vous ? Désolé, mais non ! Vous aideront-ils ? Absolument ! Vous recevrez de l’aide à titre de support et d’encouragement tout au long de VOTRE processus. Jésus et les autres ont tous fait une expérience semblable à la vôtre. Ils sont maintenant qui ils sont parce qu’il leur importait de transformer leur expérience et d’aller plus loin dans leur processus individuel, ce qui en retour a servi et sert encore le plan cosmique pour tous. Pensez-y en terme de longue échelle où il y a toujours une main tendue pour vous permettre de grimper sur le prochain barreau. La main est là mais vous devez choisir d’étirer le bras pour la saisir afin de monter sur le prochain échelon. L’aide n'est pas là pour vous offrir de la sympathie ni pour écouter des excuses ou entendre blâmer quelqu'un d’autre ou le système corrompu. Chacun doit exercer son discernement, utiliser la sagesse acquise à travers l’expérience et choisir de poursuivre la route. L'énergie pour le faire est là ; mais elle ne vient pas en premier, elle se manifeste en cours de processus.

Le moment est venu de vous réveiller, de devenir conscients de ce qui vous entoure et de décider si c’est assez bien ou si le « plus dans la vie » est à ce point précieux qu’il vaut que vous vous engagiez à l’atteindre à tout prix. Ceux qui sont capables de regarder vers le passé, pour ainsi dire, désirent ardemment que vous choisissiez avec soin. C'est une décision monumentale. Il est temps de sortir de cette série d'expériences répétitives et de connaître la «Vie» telle qu’elle est supposée être dans un mouvement perpétuel, et non dans des cercles de colle karmique perpétuels et répétitifs.
Un ardent et bouillonnant désir de compléter votre cycle vous anime. Écoutez-le car c’est une vraie bénédiction !

 
De la même source et déjà traduits :
Premier livre de la trilogie :
Manuel pour le nouveau paradigme
Deuxième livre de la trilogie :
Embrasser le rêve
Troisième livre de la trilogie :
Devenir
Il est possible de télécharger gratuitement ces trois livres en accédant aux différents sites Web francophones qui les offrent.
Vous pouvez commander les versions anglaises originales ainsi que les traductions françaises et espagnoles de ces trois livres, en format imprimé, sur le site Web anglophone suivant :
www.nomorehoaxes.com
 
Vous pouvez également commander les traductions françaises de ces trois livres, en format imprimé, sur le site Web francophone suivant :
www.nouveau-paradigme.com
 
Dav "2012 un nouveau paradigme"

Dav
  
Articles partagés en toute transparence,
merci d'en faire de même en indiquant la source
et en faisant référence    
 

"2012 un nouveau paradigme"
http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/ 
 


_________________
« Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous ? »
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Nov - 09:04 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHANT DE L'ÂME Index du Forum -> SUR LA ROUTE DU SOI -> DIVERS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Template Buble by dav.bo
Traduction par : phpBB-fr.com